Lexique

  • Crèche d’entreprise : crèche privée qui réserve ces berceaux à l’usage des salariés d’une ou plusieurs entreprises. Dans ce cadre, l’entreprise finance une partie des frais de garde des enfants de ses salariés. Les micro-crèches eiduloa sont des crèches d’entreprise.
  • Crèche inter-entreprises : crèche d’entreprise commune à plusieurs entreprises.
  • Crèche ouverte aux familles en direct : crèche qui accepte les inscriptions de familles qui ne sont pas aidées financièrement par leur entreprise pour régler les frais de garde de leur enfant. Les micro-crèches eiduloa acceptent aussi les inscriptions de familles en direct.
  • Micro-crèche : petite crèche de 10 berceaux, selon un statut réglementé depuis 2007. Grâce à ce statut, les familles utilisatrices de la micro-crèche ont droit au bénéfice des allocations mensuelles PAJE de la Caisse d’Allocations Familiales.
  • Allocation PAJE  allocation mensuelle de la Caisse d’Allocations Familiales ou de la MSA allouée aux familles ayant recours à un des modes de garde suivants pour la garde de leur enfant de moins de 6 ans : micro-crèche, assistante maternelle, nounou à domicile. Les micro-crèches eiduloa sont agréées par la PMI et reconnues par la CAF et par la MSA : elles ouvrent droit à la PAJE CMG Structure (PAJE Complément Mode de garde Structure).
  • Crédit Impôt Famille : décrit en I de l’article 244 quater F du code général des impôts, le CIF permet aux entreprises finançant une partie des frais de garde des enfants de leurs salariés en crèche de bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50% de leurs dépenses brutes. Peuvent bénéficier du crédit d’impôt famille les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu selon le régime du bénéfice réel normal ou simplifié d’imposition, de plein droit ou sur option, ou à l’impôt sur le revenu selon le régime de la déclaration contrôlée. Ce dispositif s’applique quel que soit le mode d’exploitation de ces entreprises (entreprise individuelle, société de personnes, société de capitaux…etc.). Sont admises au dispositif les entreprises exerçant une activité industrielle, commerciale, libérale ou agricole.
  • Transmissions : moments privilégiés de la journée où les parents et l’équipe de professionnels de la Petite Enfance qui encadrent les enfants en crèche échangent
  • Maternage : ensemble de pratiques, gestes, regards et paroles, permettant aux parents et adultes s’occupant de jeunes enfants de leur apporter la sécurité affective de base dont ils ont besoin. Parmi les principes du maternage : ne pas laisser bébé pleurer inutilement avant 18 mois-2 ans, câliner bébé et le porter dans les bras et idéalement en peau à peau le plus souvent possible, le porter écharpe dans la maison ou dans la rue,  respecter ses rythmes biologiques et notamment concernant le sommeil et le nourrissage, à la demande, etc. Cette sécurité affective est l’édifice de base dans lequel s’enracine la confiance en eux des jeunes enfants, jusqu’à l’âge adulte. Le « maternage » est une abréviation du « maternage proximal ».
  • eiduloa : entreprise fondée fin 2011 par Catherine Rellier-Deiber et Ariane Joutard-Paris, dont la mission est de développer un réseau de micro-crèches en Ile de France. eiduloa propose également aux familles des services d’accompagnement personnalisés par une Doula pendant la grossesse et les premiers mois du post-natal, et des ateliers et conférences autour des thèmes clés de la parentalité.
  • Educateur de Jeunes Enfants : les EJE sont titulaires d’un diplôme BAC+3. Leur formation est principalement axée sur [à développer]. Chez eiduloa, les Référentes Techniques de nos micro-crèches sont toutes Educatrices de Jeunes Enfants ayant au moins 2 années d’expérience.
  • BEP Carrières Sanitaires et Sociales :  formation axée sur l’accueil, les soins d’hygiène corporelle, l’alimentation, le développement, le confort et la sécurité des enfants, l’animation des activités de loisirs. Chez eiduloa, les BEP Carrières Sanitaires et Sociales recrutés ont au moins 2 années d’expérience auprès d’enfants.
  • CAP Petite Enfance :  formation en 2 ans permettant aux titulaires du diplôme de travailler en crèche ou en école maternelle pour contribuer à l’éducation et au développement intellectuel et affectif des enfants et à l’acquisition de leur autonomie : aide à la prise au repas, aux soins d’hygiène corporelle, aux jeux. Chez eiduloa, les CAP Petite Enfance recrutés ont au moins 2 années d’expérience auprès d’enfants.
  • Auxiliaire de Puériculture :  diplôme d’Etat. Dans  les crèches, les PMI et les maternités, l’auxiliaire de puériculture accompagne les apprentissages des nourrissons et des jeunes enfants jusqu’à 3 ans, tout en veillant à leur hygiène et à leur confort. Chez eiduloa, les Auxiliaires de Puériculture recrutés ont au moins 2 années d’expérience auprès d’enfants.
  • Doula : les doula proposent des services d’accompagnement personnalisés aux couples pendant la grossesse, l’accouchement et la période post-natale. Les doulas guident les mamans et les papas dans leurs choix et leurs décisions, les soutient et les entoure, sur les sujets non-médicaux, en complément des sages-femmes et des professions médicales. Après la naissance, les doulas peuvent aider la mère et le père à prendre confiance dans leurs capacités, à prendre soin du nouveau-né, à trouver des solutions pratiques, pour l’allaitement, le couchage de bébé, l’organisation pour les tétées ou le biberon…  et écoutent les parents qui souhaitent reparler de la naissance, ou qui souffrent de baby blues, de fatigue, ou de doutes sur l’équilibre de la vie du couple après l’arrivée de bébé. Les services des doulas sont pratiqués au domicile des parents, et donnent droit au crédit d’impôt de -50% dans le cadre des services à la personne
  • Baby planning :  conseil, organisation et coordination des préparatifs liés à l’arrivée de bébé : matériel de puériculture, sécurité à la maison et installation de la chambre, démarches administratives, faire-part, photos, décoration, bien-être et événements …
  • Blessingway :  ce terme qu’on pourrait traduire en français par «chemin de la bénédiction» désigne une pratique tout droit venue des pays anglo-saxons, généralement organisée vers le 7ème mois de grossesse. C’est une fête, généralement organisée par la doula pour la femme enceinte qu’elle accompagne, regroupant autour de la future mère des proches, femmes (amies, collègues, sœurs, mère, belle-mère…) dans le but de d’entourer la future mère, de lui rendre la grossesse plus agréable, et de lui témoigner soutien et affection. Une fête communautaire célébrant la grossesse et la maternité, un lien qui unit forcément toutes les femmes..
  • Baby shower :  dans les pays anglo-saxons, cette fête est organisée au dernier trimestre de la grossesse par les parents pour célébrer la venue future de leur bébé au foyer. C’est à cette occasion que les invités offrent leurs cadeaux de naissance pour bébé. Ce format évite les allers-venues à la maternité ou à la maison dès les tout-premiers jours après l’accouchement, pour éviter de solliciter et fatiguer la jeune maman.
  • Accouchement physiologique :  respectant les étapes naturelles du travail et de l’accouchement pour lesquelles le corps humain est conçu, l’accouchement physiologique évite la sur-médicalisation de cet acte et les cascades d’interventions médicales qui peuvent s’enchaîner dans le cas contraire (impliquant péridurale, perfusions d’ocytocine à la mère, rupture déclenchée de la poche des eaux ou décollement des membranes, épisiotomie, position imposée sur le dos dans les étriers, etc…). Le processus de l’accouchement physiologique englobe le début du travail, la dilatation du col, l’engagement de la tête du bébé dans le bassin, l’expulsion, et la délivrance (du placenta). Il peut être favorisé par une série de pratiques relativement simples allant de la gestion du stress à des positions corporelles pendant l’accouchement, garder sa mobilité pendant le travail et l’accouchement, prendre une douche ou un bain, et surtout à une bonne information de départ auprès des parents sur les choix qui peuvent être les leurs. Une doula peut accompagner les couples dans cette démarche, y compris parfois lors de l’accouchement. 
  • Médecin référent : chez eiduloa, chaque micro-crèche a un médecin référent. Le rôle du médecin référent est notamment d’informer / de former l’équipe sur l’alimentation, les soins, la santé et le développement des enfants. Il est consulté pour l’élaboration des procédures d’hygiène et de sécurité. Il veille à l’application et au respect des mesures d’hygiène au sein de la structure, et organise les protocoles d’urgences médicales et les Protocoles d’Accueil Individualisés. Il est également chargé de recevoir en consultation les enfants âgés de moins de quatre mois préalablement à leur inscription définitive dans la micro-crèche, ainsi que les enfants chargés de handicap
  • Assistante maternelle :  l’assistant(e) maternel(le) est un(e) professionnel(le) de la petite enfance pouvant accueillir à son domicile ou dans une maison d’assistantes maternelles jusqu’à quatre enfants généralement âgés de moins de six ans. Avant d’accueillir un enfant, il (elle) doit obligatoirement avoir été agréé(e) par le Président du conseil général après avis des services de la protection maternelle et infantile (Pmi). Cet agrément lui reconnaît un statut professionnel. Chez eiduloa, les assistantes maternelles que nous recrutons ont toutes au moins 5 années d’expérience auprès d’enfants.
  • Haccp :  ensemble de normes relatives à l’hygiène alimentaire en restauration collective et commerciale en France. Chez eiduloa, nous respectons les normes et bonnes pratiques pratiquées en restauration, en formons avec l’aide d’un organisme extérieur spécialisé toutes les personnes qui encadrent les enfants dès l’ouverture des crèches, avant le 1er jour d’accueil des enfants.
  • PMI  : Protection Maternelle et Infantile. Ce service est placé sous la hiérarchie du Conseil Général de chaque département. Il est notamment responsable de contrôler les crèches, qu’elles soient publiques ou privées, en matière de sécurité, d’hygiène, d’aménagement, de, et du bon respect des procédures légales notamment en matière de recrutement (personnels habilités en termes de diplôme ou d’expérience, taux d’encadrement des enfants). La PMI doit agréer toute crèche avant qu’elle puisse ouvrir ses portes au public, sous forme d’un arrêté départemental, et contrôle régulièrement son fonctionnement.
  • CAF : Caisse d’Allocations Familiales. La Caisse d’Allocations Familiales est un acteur clé dans le secteur des crèches en France. D’une part, la Caisse Nationale d’Allocations Familiales et/ou les Caisses d’Allocations Familiales départementales octroient, sous certaines conditions, des subventions d’aide à l’investissement aux créateurs et gestionnaires de places en crèche. D’autre part, la CAF peut subventionner le coût de revient d’une place en crèche chaque mois, soit en subventionnant directement les crèches collectives, soit en apportant leur aide directement auprès des familles utilisatrices de micro-crèches sous la forme d’une allocation PAJE.
  • Référente technique :  le rôle de la référente technique est défini réglementairement pour les micro-crèches. Obligatoirement Educatrice de Jeunes Enfants ou Infirmière, la référente technique met en place et fait respecter des protocoles, coordonne et guide les actions du personnel encadrant les enfants, et est en relation avec les parents.